Instruments

Toques de berimbau

Entrée des instruments


Chants : Ladainhas

B-A BA do berimbau

Quando eu aqui cheguei

Periquito tem bico torto

Lagartixa na parede

Dona Isabel


Chants : Corridos

Caranguejo apressado

Quem vem lá

Meu atabaque

Quando eu morrer

Adeus Santo Amaro

A canoa virou


Samba de roda

Toque de samba

Sereia, sereia

Seu guarda civil não quer


Ecouter

Adeus Santo Amaro par Mestre Barba Branca :

Santo Amaro est une ville du Recôncavo Baiano (pourtour de la Baie de Bahia), célèbre pour son capoeiriste Besouro de Maganga.

Le hors-la-loi Lampião était un peu le "Robin des bois" ou le "Mandrin" du nordeste du Brésil, célèbre pour sa résistance au pouvoir officiel comme pour ses violences et ses pillages. Lampião était à la tête d’une bande de cangaceiros (bandits, contrebandiers) qui sévissaient dans le sertão (région aride de l’intérieur des terres du nordeste). Capturé et exécuté avec sa compagne Maria Bonita et quelques-uns de ses comparses, sa tête coupée fut pendant un temps exhibée au public à Maceió.

Pour plus d’infos sur Lampião voir les sites Macaco Capoeira et Lampião, vie et mort d’un bandit brésilien.


Adeus Santo Amaro

Adeus Santo Amaro, vou ver Lampião na moita,
Vou ver Lampião na moita, eu vou ver Lampião na moita

Adeus Santo Amaro vou ver Lampião na moita

Compadre amarra o bode que eu tambem amarro o meu

Adeus Santo Amaro vou ver Lampião na moita

Adieu Santo Amaro, je vais voir Lampião dans le maquis,
Je vais voir Lampião dans le maquis, je vais voir Lampião dans le maquis

Adieu Santo Amaro, je vais voir Lampião dans le maquis

Camarade attache ton bouc et j’attache aussi le mien

Au revoir Santo Amaro, je vais voir Lampião dans le maquis