Instruments

Toques de berimbau

Entrée des instruments


Chants : Ladainhas

B-A BA do berimbau

Quando eu aqui cheguei

Periquito tem bico torto

Lagartixa na parede

Dona Isabel


Chants : Corridos

Caranguejo apressado

Quem vem lá

Meu atabaque

Quando eu morrer

Adeus Santo Amaro

A canoa virou


Samba de roda

Toque de samba

Sereia, sereia

Seu guarda civil não quer


Ecouter

Ce chant du domaine public (Dominio Publico) a été inspirée par une chanson de Baden Powell, qu’on peut écouter sur YouTube.

Elle fait référence au célèbre capoeiriste Besouro (connu aussi sous le nom de Besouro Manganga ou Besouro Preto). Originaire de la ville de Santo Amaro, Besouro aurait reçu ce surnom pour sa capacité à s’échapper de toutes situations, paraissant s’envoler comme un besouro (scarabée volant, hanneton).
Besouro était connu pour être un valentão, quelqu’un qui aimait en découdre, notamment avec la police.

Lapinha est un quartier de Salvador de Bahia.
Zum Zum Zum désigne le vrombissement du hanneton quand il vole.


Quando eu morrer

Quando eu morrer Me enterre na Lapinha Quando eu morrer Me enterre na Lapinha

Calça, culote e paletó almofadinha
Calça, culote e paletó almofadinha

Adeus Bahia zum zum zum, Cordão de Ouro,
Eu vou partir porque mataram o meu Besouro
Adeus Bahia zum zum zum, Cordão de Ouro,
Eu vou partir porque mataram o meu Besouro

É Zum Zum, Zum Zum Zum
É Besouro
É Cordão de Ouro
É Besouro
É de Santo Amaro
É Besouro

Quand je vais mourir Enterrez-moi à Lapinha Quand je vais mourir Enterrez-moi à Lapinha

Pantalon, culotte [de cavalier] et veste, tirés à 4 épingles
Pantalon, culotte [de cavalier] et veste, tirés à 4 épingles

Adieu Bahia ZzZ zZz ZzZ, Cordon en or,
Je vais partir parce qu’ils ont tué mon Besouro
Adieu Bahia ZzZ zZz ZzZ, Cordon en or,
Je vais partir parce qu’ils ont tué mon Besouro

Z z, ZzZ zZz ZzZ
C’est Besouro
Il est "corde d’or"
C’est Besouro
Il est de Santo Amaro
C’est Besouro