left
 right
 left

Documents

Le photographe français Pierre Verger et le dessinateur brésilien Carybé ont beaucoup documenté la capoeira telle qu’elle se pratiquait à Salvador dans les années 1950-60.

Capoeiristes croqués par Carybé

L’écrivain brésilien Jorge Amado a également très bien décrit l’atmosphère de la ville de Salvador de Bahia et a mis en scène des personnages capoeiristes (lire Bahia de tous les saints et Capitaine des sables notamment).

Photo de Pierre Verger

 right