Instruments


Chants : Ladainhas


Chants : Corridos


Samba de roda



Nos ressources musicales

CD du Mestre Barba Branca
Ecouter l’enregistrement du Mestre Barba Branca & des élèves du GCAC France :


Instruments
L’instrument principal de la bateria est le berimbau. Chaque berimbau joue un toque précis.
Les instruments entrent chacun à leur tour dans un certain ordre.

Chants : ladainhas
Les ladainhas sont les chants d’ouverture des rodas. Pendant la ladainha, seuls les 3 berimbaus (gunga, medio, viola) et les 2 pandeiros jouent.
Une ladainha peut parler de la capoeira (B-A BA do berimbau), servir à se présenter, à remercier, à demander une protection (Quando eu aqui cheguei).
Elle peut aussi s’adresser aux capoeiristes qui s’apprêtent à jouer (Periquito tem bico torto).
Une ladainha fait parfois référence à l’histoire de la capoeira (Dona Isabel). Elle peut aussi être un hommage à un mestre disparu ou un personnage emblématique de la capoeira.

Une ladainha s’achève par la chula, moment où le choeur entre, ainsi que les autres instruments (agogo, reco-reco et atabaque).
On ne joue pas la capoeira pendant la ladainha et la chula : les joueurs attendent au pied des berimbaus.

Chants : corridos
Les corridos sont les chants qui suivent la ladainha et la chula. Tous les corridos fonctionnent sur le principe d’un leader qui chante seul et d’un choeur qui répond.
Les chants peuvent parler des origines de la capoeira, commenter le jeu en cours, demander à ce qu’il change, ou simplement contribuer à l’énergie de la roda. Ils peuvent faire référence à des personnages célèbres, comme Besouro (Quando eu morrer), ou à des personnages légendaires comme le Saci Pererê. Les corridos aussi peuvent servir à se présenter (Quem vem lá).