left
 right
 left

Periquito tem bico torto (M. Barba Branca)

Periquito tem bico torto La perruche a le bec tordu
Periquito tem bico torto La perruche a le bec tordu
Caranguejo anda pra trás, Le crabe marche en arrière,
Cobra se arrasta no chão. Le serpent se traîne par terre.
Na roda da capoeira, Dans la ronde de capoeira,
Não tem bom não meu irmão. Il n’y a pas de bon, mon frère.
Pra ser bom de capoeira, Pour être bon en capoeira,
Tem que ser igual ao gavião. Il faut être comme l’épervier.
Gavião que pega cobra : L’épervier qui attrape le serpent :
Leva pro céu mata no chão ! L’emmène au ciel et le tue au sol !
Camaradinha, Camaradinha,
Iê Aruandê Iê Aruandê
Iê Aruandi Iê Aruandi
Iê vamos embora Iê allons-y
Pela barra fora Au-delà de la "barre"
... ...

...

Ecouter

Mestre Barba Branca chante la ladainha Periquito tem bico torto qu’il a lui même composée :

Le gavião (épervier), animal souvent évoqué par Barba Branca, peut très bien attraper le serpent et le tuer en le jetant au sol. C’est une manière de taquiner l’autre joueur, de le défier, de l’inviter à la prudence. D’autres sens sont possibles... selon le contexte... qui la chante... pour qui... Cette ladainha a une histoire ;-)